Mon Bullet Journal

Je vous présente mon Bullet Journal. J’ai découvert le concept dans mon dernier magazine Runner’s world et j’ai vraiment aimé l’idée. Pour mon demi-marathon en 2015, je m’étais fait un calendrier de course. J’avais pris un programme suggéré sur le site d’Hal Higdon et je l’avais un peu adapté. C’est ce que j’ai suivi pendant les 3 mois avant la course et ça a été un outil en or. J’avais l’intention de refaire la même chose pour mon demi-marathon en septembre, mais je l’ai juste fait un peu différemment.

 

Le bullet journal peut être utilisé pour différents buts (devoirs, recettes, mise en forme, etc.). Pour ma part, je l’ai créé dans le but d’avoir un visuel intéressant durant mes mois d’entraînement à venir. Il n’y a pas de façon précise de créer son journal, simplement que ce soit à notre image et motivant. Il y en a des milliers d’exemples sur instagram. Le magazine montrait différents types pour s’inspirer. Certains étaient vraiment simples (date, nombre de km) et d’autres étaient plus détaillés (paire de souliers utilisée, bonhomme content ou triste pour décrire la course, repas, etc.).

 

J’ai fait le mien dans le cahier que j’utilise chaque jour pour écrire mes idées de blog, de recettes, etc. Je voulais que tout soit concentré à un seul endroit. Par contre, ça aurait pu être fait sur un carton et collé sur un mur ou sur le frigo pour l’avoir toujours à la vue.

 

J’ai commencé par prendre un programme d’entraînement (toujours d’Hal Higdon, parce qu’ils sont juste très bien faits) et je l’ai un peu modifié, car je voulais qu’il s’étende sur 4 mois. Le site a des programmes pour toutes les distances et les niveaux, c’est vraiment pratique!

 

Habituellement, la préparation d’un demi-marathon dure 3 mois, mais je voulais le commencer d’avance. Mon programme s’étend donc de juin à septembre. À la base, le programme indiquait de courir 5 fois par semaine. Personnellement, 3 fois sont plus réalistes pour moi. Il y a aussi 2 journées où je ferai du cross-training, donc du vélo ou du gym (musculation).

 

C’est vraiment important de ne pas seulement courir, mais aussi de faire d’autres types d’activités comme la musculation, vélo, nage… Incorporer différentes activités complémentaires à la course permettra d’éviter des blessures et de travailler sur le renforcement des muscles, leur flexibilité, etc. Personnellement, j’aime beaucoup faire un mélange de différentes activités, sinon je me tanne!

Mon Bullet Journal est assez simple, mais j’ai voulu le faire coloré. J’ai la date, le jour de la semaine et le type d’entraînement. Les CT sont pour cross training, donc comme je disais un type de workout autre que la course, les R sont pour repos, j’ai donc 2 jours de repos par semaine, par contre il se peut que ce soit plus ou moins dépendamment. Les autres jours sont les journées de course avec le nombre de km. J’ai aussi quelques courses en intervalles, par exemple : 4X800 5 K veut dire que je vais courir 4 fois 800 m à la vitesse que je courrais un 5km. C’est vraiment une technique à prioriser si on souhaite améliorer sa vitesse de course.

 

Je vais vous partager la progression de mon bullet journal dans les prochains mois, j’ai vraiment hâte de commencer l’entraînement! D’ici là, j’ai un 10K le 7 mai prochain!

 

 

 

Source : HARVEY, Jean-François. Courir mieux. Montréal, Les Éditions de l’Homme, 2013.

Cet article a 2 commentaires

  1. très bon article! Tu me donne le goût de me faire aussi un Bullet journal 🙂

Laisser un commentaire

Inscris-toi à l'infolettre