Motivation et objectifs

Je me suis souvent fait dire : t’es chanceuse d’être motivée comme tu l’es, tu t’entraînes souvent, tu manges bien, moi je ne serais pas capable. Oui, ça a l’air vraiment beau et le fun de l’extérieur, mais en réalité il y a énormément de chemin parcouru. Tout le monde peut faire ça. Je ne suis pas différente ou spéciale, j’ai juste décidé d’en faire une priorité et de faire tout ce que je pouvais pour que ça le reste. Il y en a qui me trouve un peu trop intense même, mais j’aime mieux être un peu trop intense comme je le suis maintenant que comme je l’étais avant, malheureuse. 

Je pense que la motivation ca s’apprend et que ça se développe avec le temps et en fonction de ses objectifs. C’est surtout impossible d’être à 100% motivée à l’année longue. Il y a des journées où la motivation est juste inexistante et oui, des fois ça peut durer plusieurs journées. C’est pas toujours évident de prendre des décisions en fonction ses objectifs d’entraînement quand t’es en avant de ton dessert préféré.

Si je suis rendue où je suis aujourd’hui, c’est que j’ai très souvent dû me lever très tôt pour aller au gym, j’ai dû passé des après-midi à me cuisiner des petits plats pour la semaine et à dire non au cupcake qu’on m’offre au bureau quand tous les autres en mangent un. Ça a l’air bien beau ou bien plate, ça dépend des points de vue, mais pour moi je ne regrette rien de ces petites décisions qui ont fait de moi une personne plus en santé et mieux dans sa peau. Et en même temps, j’ai mangé du dessert chaque semaine, j’ai mangé du St-Hubert, j’ai passé presque 3 mois sans m’entraîner… ça peut jamais être parfait. La raison pour laquelle j’ai continué, c’est la motivation que j’avais à atteindre mon objectif. Je ne suis pas prête à tout lâcher parce que cette semaine j’ai été imparfaite et que j’ai mangé 2 morceaux de gâteaux, parce que ben oui, c’est normal.

Si tu as envie de faire le moindre changement, quel qu’il soit, il faut d’abord trouver ton objectif, la motivation viendra. Il faut y aller une chose à la fois et il faut juste commencer. Se trouver un seul but pour commencer. Mon objectif premier était de perdre 15 livres. J’ai ensuite trouvé les moyens d’y arriver et les résultats sont devenus ma motivation. Avec le temps, mes objectifs ont évolués, mais j’en ai toujours au moins un pour garder mon focus. Il n’y a pas de meilleur sentiment que celui d’atteindre un but que tu avais depuis quelques semaines ou mois et pour lequel tu as fais des sacrifices qui en ont valu la peine. 

Il y aura toujours quelqu’un pour te dire le contraire ou une tentation pour te faire dévier de ta trajectoire, mais rappelle-toi pourquoi tu le fais et tout va bien aller.

Cet article a 2 commentaires

  1. J’adore ! ????

Laisser un commentaire

PLUS D'ARTICLES

Inscris-toi à l'infolettre