Ce qu’un coureur de longues distances doit savoir

Je suis vraiment d’avis que chaque course compte, peu importe la longueur. Bien évidemment, certaines requièrent plus de préparation/ équipement que d’autres. Je ne vous apprend rien de nouveau en vous disant que de boire de l’alcool et mal manger la veille d’une course est à éviter. Pour les sceptiques, je l’ai déjà testé et clairement je ne le recommande pas. J’avais moins d’énergie, de souffle et mes crampes sont apparues très rapidement. Quand t’a quelques km à courir, ça peut passer, mais quand c’est le temps de ta longue course de la semaine, c’est plus difficile.

 

Alimentation
Je suis vraiment une lève tôt et je cours presque toujours le matin. Je m’assure donc de bien souper la veille, donc de manger assez de légumes, féculents et protéines. La majorité du temps, je me cuisine des pâtes de blé entier avec une sauce tomate maison à la dinde hachée et aux légumes. Je vois aussi beaucoup d’eau la veille. Quand je dis beaucoup, c’est au moins 3 litres. C’est VRAIMENT important pour un coureur de boire assez d’eau. Le déjeuner le matin d’une course est aussi très important. Il faut prioriser les glucides, exemple une toast. Personnellement, je sais qu’est-ce que je digère facilement et c’est ce que je mange avant une course. Je me laisse au moins 1h entre mon déjeuner et ma course. Je pense que ce n’est pas une grande surprise, mais bien manger la majorité de la semaine est aussi essentiel. Je ne dit pas qu’il ne faut pas faire de faux-pas, mais il faut être logique dans ses choix.

 

Entraînement
C’est aussi important de faire autre chose que de seulement courir, surtout si l’on s’entraîne pour augmenter ses distances. Je vais au gym au moins 1 fois par semaine dans les semaines où je cours beaucoup. J’ai longtemps pensé qu’en entraînant mes jambes, j’avais tout ce qu’il fallait pour la course. Eh non. On utilise tout son corps pour la course, donc faire des abdos va être très utile pour la course, tout comme renforcir les muscles de son dos. Il est si important d’entraîner tout notre corps. J’ai vu une énorme différence au printemps passé, quand j’avais passé l’hiver à faire des exercices pour renforcir les muscles de mon «core». J’étais beaucoup plus rapide, ma respiration était meilleure et courir était tellement plus facile!

On est pas obligés de courir dans le but d’une course ou pour battre des records. Par contre, c’est toujours motivant d’avoir un but. Ça permet de se garder motivé. Le chiffre magique pour la course est 3. Si on souhaite s’améliorer en course, il faut courir environ 3 fois par semaine. Si tu veux courir 4 fois, c’est bien correcte. Par contre, 2 fois ne sera peut-être pas suffisant pour atteindre tes buts! Il n’y a rien comme testé ce qui nous convient le mieux. Si tu as seulement le temps pour 2 fois par semaine, c’est bien correcte!

 

Équipement
Je remarque que tellement de coureurs n’ont pas les souliers appropriés pour le sport. C’est vraiment, vraiment, vraiment important d’avoir une paie de souliers de course adaptée pour soi-même. Non, tu ne vas pas courir plus vite, mais c’est primordial pour éviter les blessures, être confortable, bien performer, etc. Si je n’avais qu’un achat à faire pour courir, ce serait des souliers. On a tous une physionomie différents et il y a réellement un soulier pour chacun. Je compte bien publier un article exclusivement sur le meilleur équipement pour la course, alors restez à l’affût! D’ici-là, posez-vous des questions sur vos souliers actuels. Les nouveaux souliers de «course» minimalistes à la mode ne sont peut-être pas tes meilleurs amis!

Finalement, je considère que la course est également un sport mental. La musique pour moi fait une énorme différence, mais reste qu’on est seul durant un bon bout de temps. Le mental fait toute la différence dans un entraînement et la course ne fait pas exception. Des fois il faut se parler un peu pour continuer malgré la fatigue, notre crampe ou notre essouflement. C’est un kilomètre à la fois!

Laisser un commentaire

PLUS D'ARTICLES

Inscris-toi à l'infolettre