Blogmas jour 12 : Profiter du temps des fêtes

Pour la majorité d’entre nous, le temps des fêtes signifie manger, profiter du temps précieux avec sa famille et écouter en rafales une série télé de Noël. Pour moi en tout cas, c’est à peu près ça. Les 3 derniers Noëls, je les ai passés en Floride, dans les Keys, avec la famille de mon copain. Les tartes au sucre étaient remplacées par des Keylimes Pies et tout autre dessert de Noël par de la salsa, guacamole et chips de maïs. J’ai adoré passer Noël à la chaleur, à créer de nouvelles traditions et à profiter de la plage. Cette année, je passerai Noël ici et je suis vraiment contente de retrouver ma famille élargie pour le temps des fêtes. On a prévu faire du ski, ce qui est une première à Noël pour nous. Je passerai les premières semaines de janvier au chaud, question de tout de même profiter des Keys que j’aime tant.

Je voulais vous parler d’un sujet qui revient chaque année, soit notre alimentation et notre entraînement. Je sais qu’il est facile de laisser de côté toutes nos habitues de vie que l’on maintien à l’année longue et à plonger dans le sucre à la crème. Je ne pense pas qu’il existe «one size fits all». On a tous des familles bien différentes et des traditions différentes. Par contre, je sais que la motivation que l’on peut avoir peut surpasser tout. L’an dernier, je me suis entraînée pratiquement tous les jours du temps des fêtes. Non, je ne courrais pas d’une famille à l’autre, mais j’ai tout de même mis mes entraînements en priorité, me levant plus tôt certaines journées pour m’entraîner. Je pense que c’est un peu comme le reste de l’année ; si on veut vraiment bouger, on va trouver le moyen, peu importe les imprévus.

D’un autre côté, je pense qu’on a tous besoin d’une pause à un moment ou à un autre. Vivre en pyjama et manger tout ce qu’on veut, c’est aussi ça le temps des fêtes. Il faut juste être conscient qu’il se peut qu’on perde nos abdos pour quelques jours ????. Mon point est qu’on devrait simplement trouver l’équilibre dans tout ça. Pour moi, continuer à m’entraîner, mais ne pas trop me soucier de ce que je mange est ce que je préfère et ce qui me rend en paix avec moi-même et c’est tout ce qui compte. À ma fête, je me permets de manger autant de morceaux de gâteau que je veux, parce que pour moi, c’est mon moment et moi qui décide.

Tout ça pour dire qu’il n’y a pas de règles. Il faut simplement s’écouter, arrêter de manger quand on est pleins et bouger dès que l’on peut, même si c’est juste une marche extérieure. C’est important de prendre le temps de se vider la tête pour repartir l’année en force!

 

VOILÀ! C’est comme ça que se termine le Blogmas 2017 My Healthy Pace! Si vous avez apprécié, laissez-le moi savoir, ça me permet de savoir quel type de contenu vous aimez le plus 🙂

 

Laisser un commentaire

Inscris-toi à l'infolettre